Le nouveau gouvernement se met en place et, avec lui, les nouvelles idées de changement. Le Ministre de la Transition Ecologique, Nicolas Hulot, semble vouloir revenir sur le devenir des taxes des poids lourds en indiquant clairement que l'écotaxe n'était pas une solution pertinente. Où en est-on aujourd'hui ?

Et bien oui, la transition écologique suit son cours et n'épargne pas le secteur routier. Après l'échec du projet écotaxe lancé en 2009, Nicolas Hulot est bien conscient de la réalité. Ce fut une catastrophe et il ne veut pas repasser par le même chemin ! 

De l'écotaxe vers un nouveau plan d'actions

"On ira d'échec en échec sur ce type de dispositif quand on le fait dans la brutalité. Mais en même temps on ne peut pas exonérer éternellement certains secteurs de la transition énergétique. Donc il va falloir un certain nombre de signaux. Cette exonération ne peut être définitive" a-t-il déclaré. 

Il semble donc que la situation se dessine de plus en plus et que nous avançions vers la fin de l'exonération des taxes. Le ministre a cependant donné un peu plus de détails quand à la démarche chronophage. Cela se fera progressivement afin que tous les acteurs de cette réforme puissent s'y préparer.

Comment procéder ?

Nicolas Hulot évoque le côté technologique en s'appuyant sur les solutions existantes et sur celles à créer pour que tout se passe pour le mieux :

"Dans le transport routier il existe beaucoup de technologies qui permettraient probablement aux camions de réduire leur consommation et donc leurs émissions. Des dispositifs assez simples, par exemple pour récupérer l'énergie sur les pots d'échappement et la réinjecter dans le moteur. Je voudrais inciter à la créativité et à l'imagination : on peut compenser une hausse par une diminution."

Nous verrons donc prochainement quelles seront les conditions de ces taxes et le déroulement de leur mise en place puisque Nicolas Hulot semble décidé à faire avancer les choses. Il a notamment évoqué le souhait de voir disparaître les voitures à combustion d'ici 2040 (proposition faite dans le cadre du "plan climat") et a affiché sa favorabilité pour l'achat de camions roulant au gaz.

C'est donc une affaire que nous suivrons et à laquelle nous vous tiendrons au courant des prochaines évolutions. En attendant, vous pouvez nous communiquer votre ressenti ou votre opinion en relation à ce sujet d'actualité. 

Source de l'image : http://bit.ly/2sLPwYo